NAGA


NAGA
NAGA

N GA

Habitant les collines N ga qui séparent la Birmanie de l’État indien de l’Assam, les N ga constituent un groupe de quinze tribus au moins possédant des caractères physiques et culturels fort variés. Les nombreuses langues n ga, monosyllabiques et polytonales, appartiennent au groupe tibéto-birman; à l’intérieur des différentes aires linguistiques, chaque village a son propre dialecte. Les groupes n ga communiquent entre eux en assaman, parfois en anglais ou encore en hindi. Les principales tribus sont les Ao, les Sangtam, les Angami, les Lhota, les Chaksegang, les Chang, les Konyak, les Rengma, les Phom, les Yimchungr, les Khienmungan, les Kalyo-Kenuy, les Tangkhul, les Zeliang et les anciens Kuki. Il faut y ajouter les Arlong, métis N ga-Tibétains de l’Assam, et les Kabouri, les Maring et autres métis N ga-Koukitchin (dans le Manipour).

Les petits villages, construits sur des éperons rocheux, près de l’eau, sont aisément défendables. Sur les parcelles de collines qui sont défrichées, les N ga cultivent principalement le riz en rizière irriguée. Certaines tribus, les plus avancées technologiquement, ont adopté la culture en terrasse, d’autres pratiquent la culture sur brûlis (jhum ) et se servent de la houe. Les N ga pratiquent le tissage (sur de simples métiers en extension), la teinture, la poterie, la ferronnerie et la sculpture du bois. Les pêcheurs n ga utilisent des substances toxiques qui paralysent et tuent les poissons.

Selon les tribus, les formes d’organisation politique vont de l’autocratie (Konyak) à la démocratie pure (Angami) en passant par la gérontocratie (Ao). Le lignage est patrilinéaire. L’organisation sociale des N ga repose sur les maisons communes ou morong . Le tatouage n’est répandu que dans les tribus dont l’organisation sociale est féodale. Les N ga possèdent de nombreux traits communs avec les peuples de l’Asie insulaire: la chasse aux têtes (qui, sévèrement réprimée par le gouvernement indien, n’a plus lieu qu’exceptionnellement), les rizières irriguées en terrasse, les monuments mégalithiques et les ornements en dents de sanglier.

naga nom masculin (mot sanskrit) Dans l'hindouisme, génie à buste humain et corps de serpent, habitant les régions souterraines.

naga [naga] n. m. invar.
ÉTYM. 1846, Bescherelle; mot hindī.
Didact. (arts). Génie à buste humain et corps de serpent, représenté dans l'art indien.
0 (…) les nagas qui habitent, sous la mer, des palais de coraux lumineux (…)
Malraux, Antimémoires, p. 281.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • naga — nagà sf. (4) 1. K, Bgt, Mšk raginis žolėdžių gyvulių kojos galo apvalkalas, kanopa: Nagà karvės, avies, kiaulės J. Skelta nagà KII193. Jaunam kumeliui nupjaustyk nagàs, kad nesugadytų kojas Grš. Arklių nãgos padilę Krkl. Nãgos nulūžinėjo,… …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Nāga — Nâga Pour les articles homonymes, voir Naga. Le nâga (नाग ou serpent en sanskrit) est un animal fabuleux de l hindouisme, à corps de serpent et souvent représenté à plusieurs têtes, souvent chimériques et effrayantes : capuchon de cobra,… …   Wikipédia en Français

  • Naga — Naga, zu den Lohitavölkern gehörige Stämme in Indien, die sich selbst Kwaphi nennen und einen Landstrich bewohnen, der westlich vom Fluß Kapili, östlich von den Bergen, die Assam von dem Bor Khamtiland scheiden, nördlich vom Tal von Assam und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Naga-ed-dr — Naga ed Deir (auch Naga ed dr) ist der moderne Name einer altägyptischen Nekropole. Hier wurden Gräber aus fast allen Epochen Altägyptens gefunden. Der größere Teil der Gräber ist in einen Zeitraum von der vordynastischen bis zur ersten… …   Deutsch Wikipedia

  • naga — nagá s. m. invar Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  NAGÁ s. m. inv. (mit. hindi) duh cu bust uman şi corp de şarpe (a cărui femeie era imaginată de o rară frumuseţe). (< fr. naga) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa …   Dicționar Român

  • naga — in Hindu mythology, race of serpent demons, offspring of Kaduru, guardians of the under regions; 1785, from Skt. naga serpent, snake, of unknown origin …   Etymology dictionary

  • naga — nagà dkt. Kárvės nagà nulūžo …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • naga — naga* {{/stl 13}}{{stl 7}}ZOB. do naga {{/stl 7}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Naga — Naga, 1) Dorf in der Landschaft Schendy im mittleren Nubien (Afrika), dabei großartige Ruinen im altägyptischen Styl; 2) Volk in den ausgebreiteten Gebirgslandschaften (Nagagebirge) zwischen Asam u. Birma, auf den Grenzen von Vorder u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Nagâ — Nagâ, Bergstämme in Assam und den angrenzenden Teilen Birmas, ethnologisch zwischen Tibetern und Birmanen stehend; Kopfjäger. – N. Hills, Distrikt der indo brit. Prov. (Ostbengalen und) Assam …   Kleines Konversations-Lexikon